Le Blog du Guide de la Carte Grise

Vols de voitures toujours nombreux : comment vous protège votre assurance ?

Publié 2016-12-15

Vol de voiture : un fléau en France et ailleurs

En 2015, ce sont plus de 100 000 plaintes pour vol de voiture qui ont été déposées en France : des chiffres en hausse de +2,1 % par rapport à 2014, soit 300 véhicules dérobés chaque jour. Selon l’enquête annuelle menée par Auto Plus auprès de 15 compagnies d’assurance, ces mauvais chiffres seraient dus notamment à l’essor du vol de voiture par piratage électronique, véritable fléau dans le fléau. Dans le classement des véhicules les plus volés, on retrouve :
  • La Smart Fortwo, à la fois peu résistante à l’effraction et dotée de pièces détachées qui se revendent très cher ;
  • Le Range Rover Evoque, très vulnérable au piratage électronique ;
  • Suivent d’autres véhicules premium (BMW X6, Mercedes CLA, BMW X5) qui souffrent de la même faiblesse électronique.
  • La première auto française est la Renault Clio 4, en 7e position de ce triste classement ; elle est suivie par les DS 3 et 5.
Il faut noter cependant que le problème n’est pas franco-français. Dans le monde, on compte 1 vol de voiture toutes les 6 minutes. Et en 2012, Interpol a enregistré environ 3,5 millions de déclarations de vols sur la planète, soit un peu moins de 10 000 véhicules dérobés chaque jour !  
Les assureurs automobiles ont pleinement conscience de ce problème. C’est pourquoi ils proposent des garanties conte le vol de voiture que l’assuré peut étendre à sa guise pour être mieux indemnisé en cas de sinistre (voir ce que propose l’assurance auto Maaf à ce sujet).

L’assurance auto et le vol de véhicule

Imaginons un scénario catastrophe : malgré toute votre prudence, un voleur est parvenu à dérober votre véhicule. Par réflexe, vous vous tournez vers votre assureur automobile. Mais il faut savoir que, par défaut, votre assurance auto ne vous protège pas contre le vol de voiture, à moins d’avoir souscrit une assurance tous risques ou une garantie dédiée. En outre, même si vous avez cette garantie, son étendue dépend de votre contrat. Avant toute chose, il faut préciser de quoi on parle. Le vol de voiture couvre plusieurs cas concrets définis par la Fédération Française de l’Assurance (FFA) :
  • Le vol effectif du véhicule assuré ;
  • Le détournement du véhicule suite à un abus de confiance ou une escroquerie ;
  • Le vol des pièces détachées ou des accessoires.
Le vol et la tentative de vol sont deux choses différentes. La tentative de vol est définie par le fait de commencer l’exécution d’un vol caractérisé. Elle s’appuie sur un faisceau d’indices qui témoignent de l’intention des voleurs, par exemple : l’effraction des portières, des vitres, du toit ouvrant, du coffre ; le fait que la direction, l’alarme ou l’anti-démarrage aient été forcés.
Néanmoins, vol et tentative de vol sont généralement couvertes ensemble par une garantie ad hoc.

Comment l’assurance auto indemnise-t-elle ?

Les conditions d’indemnisation en cas de vol de voiture dépendent donc : de la nature de votre contrat d’assurance auto (s’il est adossé à une garantie contre le vol) et les circonstances du sinistre.
  • Votre voiture a été volée, puis retrouvée. Votre assurance auto vous indemnise pour les frais de récupération et pour le montant des réparations à effectuer. Attention à la déduction de la franchise, si votre contrat en prévoit une ! Le véhicule doit également présenter des traces d’effraction : vitres brisées, serrures forcées, contacts électriques manipulés, etc.
  • Votre voiture a été volée et n’est jamais reparue. Après un délai de 30 jours, la perte est considérée comme définitive et vous pouvez demander à toucher l’indemnisation. La somme versée par votre assureur sera égale à la valeur vénale de la voiture (ou « valeur de remplacement », fixée en fonction du prix d’achat, de l’ancienneté, du kilométrage et de l’état d’entretien), sauf si votre contrat précise une autre base de remboursement.
  • Dans le cas où le véhicule resurgit après l’indemnisation, votre assureur vous laisse généralement le choix entre conserver la somme ou récupérer l’auto.
 
Notez que votre assurance auto contre le vol, de base, ne couvre pas les accessoires et objets transportés à bord du véhicule. Pour être indemnisé dans ce cas, il faut avoir souscrit une garantie spécifique.

Les démarches à suivre pour être indemnisé

Enfin, n’oubliez pas de respecter les démarches prévues par votre assurance auto en cas de vol de voiture, si vous voulez être indemnisé. Vous devez d’abord déclarer le vol en portant plainte auprès du poste de police ou de gendarmerie le plus proche, puis remplir une déclaration à destination de votre assureur en lui transmettant le récépissé de dépôt de plainte. Votre contrat précise le délai dans lequel la déclaration doit être faite. En général, ce délai ne peut pas être inférieur à 2 jours ouvrés.
Il est donc indispensable d’effectuer ces démarches au plus vite pour être pris en charge par votre assureur et avoir la garantie de toucher votre indemnisation !