Le Blog du Guide de la Carte Grise

Immatriculations des voitures électriques 2016 : une baisse de 12% en novembre

Publié 2016-12-15

Quelques données chiffrées: 1.367 VPE

Pour ce mois de novembre 2016, on a manqué de peu le cap des 20.000 voitures particulières électriques fraîchement immatriculées tant attendues.
En effet, seules 19.792 immatriculations ont été enregistrées dans les préfectures du début de l’année jusqu'à la fin du mois de novembre.
Fin juin, la progression entre 2015 et 2016 a connu un taux de pourcentage de 55%. Ce pourcentage a été réduit à 27,5% suite aux nombreux replis qui s'en sont suivis.
Toutefois, l’engouement pour voitures électriques est à son apogée. Pourquoi une telle régression dans ce cas ?
La faute revient à l'attente causée par les nombreuses annonces pour des modèles plus autonomes tels que la Renault Zoé ou la Tesla Model 3.
L'attrait pour l’univers de l’électromobile qui s'est estompé depuis juin dernier a-t-il encore de l’avenir?
Sans penser aux unités précommandées ou réservées durant le Mondial de l’automobile qui ne seront immatriculées que l’année prochaine. La presse, qu'elle soit spécialisée en automobiles ou généraliste, pourrait mal interpréter les signaux erronés qui en découlent.
En conséquence, certains automobilistes seront réticents à acheter une VE tandis que les professionnels, collectivités et concessionnaires, pourraient arrêter de promouvoir les mérites des véhicules électriques.

-38% POUR LA ZOÉ

Depuis que les versions à batterie de capacité 41 kWh ont atterri sur le marché, la Renault Zoé connaît une baisse en matière d'immatriculations. Les intéressés n'ont qu'à débourser 2000 € de plus pour acheter cette nouvelle génération doublement économique.
De plus, les clients se réjouissent de l'arrivée de l’Edition One, un modèle plus élégant et plus séduisant que le Paolo Alto. Depuis le début de l'année, la Zoé a régressé de 38%, avec, toutefois, une morne évolution de 7,5% au cours des 11 premiers mois.
Moyennant 3.500 euros, les titulaires des anciennes versions peuvent optimiser leur batterie.

Quelle que soit la situation actuelle, la Zoe reste le véhicule le plus vendu même si on ne compte que 523 unités immatriculées à la fin du second semestre.

E-UP! ET IONIQ

La Volkswagen e-up a le vent en poupe.
Si son taux d’immatriculation mensuelle était des plus minimes, le chiffre est monté en flèche atteignant les 64 exemplaires au mois de novembre. Un effet du Mondial peut-être ?
Si c'est le cas, il n'a pas atteint les e-Golf qui ne sont que 5 à circuler en France en novembre !
La Hyundai Ionic se hisse à la 5 ème place avec près de 87 exemplaires immatriculés.
Une vente boostée par le Mondial, l'engouement pour les nouveautés ou par la livraison des modèles de démonstration aux concessionnaires ?
L'histoire nous le dira ! Pour sa part, la Bolloré Bluecar n'a livré qu'une seule carte grise. Nissan Leaf a connu 232 immatriculations en novembre 2016 au détriment du Nissan e-NV200 Evalia qui n'en a connu que 25.