Le Blog du Guide de la Carte Grise

Un contrôle technique bientôt plus cher et plus sévère

Publié le 06-05-2018


A partir du 20 mai 2018, le nouveau contrôle technique sera plus cher et plus sévère, si bien que l’on assiste à une véritable ruée vers les centres de contrôle auto, depuis quelques jours !

Ce qui va changer :

132 points de contrôle seront effectués sur votre véhicule, contre 123 encore actuellement (À la date de rédaction de cet article). 606 types de défaillance seront contrôlés contre 450 aujourd’hui.
Du fait, le temps de la visite sera plus long que les quarante minutes actuelles, ce qui entraînera nécessairement une augmentation de son prix. Il faudra compter entre 10 à 20 % de plus.

Les défaillances seront désormais classées en 3 niveaux.

Défaillances mineures
Comme pour le contrôle technique actuel, ses défaillances ne sont que signalées qu’à titre d’information par votre contrôleur agréé, sans obligation de contre-visite.

Défaillances majeures
Toutes défaillances majeures détectées nécessiteront une réparation dans les deux mois, suivis d’une contre-visite obligatoire.
A noter les contres-visites seront maintenant payantes ! Je n’ai pas réussi à trouver de sources suffisamment sûres, pour vous en indiquer une estimation de coût…

Défaillances critiques
Et c’est là, une nouveauté : Tous véhicules présentant des défaillances jugées critiques ne disposeront que de 24 heures* pour réparer les points incriminés et devront bien-sûr, passer une contre-visite.
* Soit les réparations seront réalisées dans la journée, soit il faudra envisager un remorquage pour diriger le véhicule dans un garage.

Pour info :
Les éléments de cet article proviennent de plusieurs sources, et plus particulièrement de Association Prévention Routière