Le Blog du Guide de la Carte Grise

Signalisation routière : Les principes généraux

Publié 2016-10-18



Les voies routières sont un espace où circulent des milliers d’automobilistes. Si l’utilisation des routes n’est pas réglementée, la sécurité de l’usager ne sera pas garantie. C’est pourquoi l’autorité publique a placé les panneaux. Ils servent à indiquer aux conducteurs les règles appliquées lorsqu’ils sont sur le domaine routier.


Tout sur la signalisation verticale

Ce signalement peut prendre diverses formes. Il est en général présenté avec des croquis qui annoncent aux conducteurs l’existence d’un obstacle, la priorité sur les voiries ou une limitation de vitesse.

Tout d’abord, si le panneau est en forme de triangle, il avertit la présence d’un danger. Ces signalisations se manifestent le plus souvent sous forme de pictogramme schématisé.

Elles peuvent montrer un écoulement de terrain, passage d’animaux sauvages et tant d’autres. Dans le cas où le fond est de couleur jaune à bord rouge, le signal informe des travaux temporaires. Les signalisations rondes avec un contour rouge à fond blanc désignent les prohibitions sur certains types de chaussée.

Si la base est de coloris blanc marqué de noir, il communique la fin de l’interdit. D’ailleurs, la balise peut renseigner le conducteur sur les zones de stationnement. Ce dernier peut garer son auto s’il est en face d’un panneau circulaire avec un arrière-plan bleu, barré et encerclé de rouge. Par contre, les signalisations carrées signifient aux gens l’existence d’un restaurant ou d’un parking.

Ce qui caractérise une signalisation horizontale



Si les balises sont localisées sur les réseaux routiers, elles sont souvent de coloration blanche. Elles soulignent aux conducteurs les règles à respecter. Sur une ligne continue, le routier n’a pas le droit de dépasser. Si elle est discontinue, il est possible de doubler.

Dans le cadre d’une ligne mixte, le chauffeur se conforme aux normes de son côté de la ligne. Les flèches directionnelles renseignent l’automobiliste sur la partie de la chaussée à prendre en tenant compte de sa destination.
Comme les routes ne sont pas uniquement réservées aux voitures, elles comportent des passages de piétons. Les individus sont obligés de les emprunter quand ils traversent pour éviter les accidents.


À l’approche de ces zones, les véhicules sont contraints de ralentir. En outre, la signalétique de mairie se plie à l’homogénéité des signaux. Les gens peuvent toujours comprendre leur sens même s’ils sont dans un territoire étranger.
Lorsque les responsables administratives construisent les balises, ils créent des croquis lisibles. Le conducteur doit les apercevoir de loin afin de déterminer les normes à observer dans quelques mètres.