Le Blog du Guide de la Carte Grise

Brexit : L'inquiétude de la filière automobile !

Publié 2016-06-27

Suite au référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union Européenne, ce sont finalement les pro-Brexit qui l'ont remporté. Parmi les plus inquiets de cette nouvelle donne, on trouve les constructeurs automobiles.

Brexit : L'inquiétude de la filière automobile !
Au lendemain des résultats du référendum britannique, les bourses de Londres, de Francfort et de Paris ont plongé à leur ouverture.
Si ce sont surtout les valeurs financières qui ont chutées, la filière automobile européenne a également perdu près de 9 % ! Parmi les marques françaises, on trouve PSA et Renault avec une perte de près 15 %.

Plusieurs mois durant, les constructeurs automobiles européens ont tenté de dissuader les électeurs pro-Brexit en expliquant les futures conséquences négatives selon eux, d'une telle situation pour le marché et pour l'emploi : Rétablissement des frontières douanières (Disparation du libre-échange), circulation des collaborateurs plus difficile entre l'île et le continent, et une remise en cause potentielle des normes automobiles.
Mais ce qui semble les inquiéter le plus, c'est la future tenue de la Livre Sterling qui est maintenant exposée à une plus forte volatilité, ce qui rendra mécaniquement les échanges économiques (Exportations/Importations) plus délicats.

A noter qu'en cas de forte baisse de la monnaie britannique, cela profitera davantage au Royaume Uni à l'exportation, alors que ce sera un (Grand) manque à gagner pour les deux gros constructeurs automobiles français sur leurs ventes à destination des britanniques car ils ne se sont pas particulièrement implantés sur place !

Si on ne peut pas encore mesurer l'impact de ce vote avec certitude sur le long terme, on envisage déjà une forte baisse des ventes de voitures françaises dans le Royaume Uni ces prochains mois...