Le Blog du Guide de la Carte Grise

Les plaques personnalisées bientôt disponible

Publié 2016-07-25


La plupart des automobilistes aimerait certainement apporter une touche de personnalisation sur les plaques d’immatriculation de leur véhicule. Sauf que cette fantaisie n’est pas tolérée en France, voire elle est interdite par la loi.
Toutefois, Valérie Pécresse Présidente LR de la Région Ile-de-France pourrait bien changer la donne.

Un financement propice à l’accès facile au code de la route

D’après Valérie Pécresse, autoriser les automobilistes à personnaliser leurs plaques d’immatriculation pourrait générer un excellent moyen de financement de l’accès au code de la route pour les jeunes.

D’ailleurs d’après un rapport sur la question, « Compte tenu du nombre de voitures circulant en Ile-de-France et des milliers de voitures immatriculées chaque année, la mise en place d’une personnalisation des plaques d’immatriculation pourrait rapporter 10 millions d’euros par an ».

Cette mesure serait certainement une belle opportunité pour les jeunes dont les moyens sont limités comme les lycéens, les apprentis, les candidats à l’emploi…) de passer l’examen du code de la route. Il est d’ailleurs à rappeler que cette mesure faisait partie des promesses de campagne de la présente Présidente de la Région Ile-de-France.

Des avis diversifiés de part et d’autre

Si Patrick Karam, le vice-président dans le cadre de la jeunesse pense que « ce dispositif répondra à un véritable besoin », l’opposition a jugé le rapport de « flou ». Selon le FN, la mesure est « d’une pauvreté affligeante ». Pour le Front de Gauche, elle « se situe dans une logique de communication » et pourrait « engager un bras de fer avec l’Etat ». 
De l’avis des écologistes, cela reviendrait à « créer un nouveau besoin complètement futile propre à la société de consommation ». Du point de vue de l’UDI, la mesure est qualifiée de « solution audacieuse » quant le Modem l’estime de « concrète ».